Archives pour la catégorie

L’homme: Futur extraterrestre?

Pourquoi nous serons bientôt des extraterrestres?

« La Terre est le berceau de l’humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. »Constantin Edouardovitch Tsiolkovski (père de l’astronautique et premier évocateur de la colonisation de l’espace.)

 

 

Une colonisation de l’espace apparaît comme l’aboutissement à très long terme de la conquête spatiale qui fut marquée, à ses débuts, par une forte concurrence entre les États-Unis et l’URSS, pour des motifs de prestige national liés à la guerre froide.

 

Depuis, bien que la conquête spatiale soit toujours largement dominée par des agences spatiales nationales ou internationales telles que la NASA ou l’ESA, plusieurs entreprises envisagent de développer des lanceurs commerciaux. Le tourisme spatial intéresse également les entreprises à travers le partenariat avec des agences spatiales, mais également par le développement de leur propre flotte de véhicules spatiaux.

 

Mais, si le principal objectif de la conquête spatiale est la recherche scientifique et de nouvelles technologies; la colonisation spatiale semble être indispensable à l’avenir selon la NASA et l’ESA.

 

LES CONQUÊTES DE L’ESPACE

http://www.dailymotion.com/video/x34npo

 

 

Pourquoi la conquête de l’espace?

-Pour une meilleure coopération et compréhension planétaire:
Un peu à l’image de la fondation de l’Union Européenne qui à apporté la paix au sien de l’Europe, la collaboration internationale dans l’espace a en plus de 40 ans de pratique, montré sa valeur comme effort unificateur. Tout cela réduisant ainsi les risques de conflits entre les pays concernés.
Aussi, le traité de l’espace limite déjà l’utilisation de l’espace et des corps célestes à des fins militaires ou l’appropriation des ressources d’une planète. La Lune est par exemple considérée comme res communis.

 

-Pour les avancées technologiques liées à la conquête de l’espace:

La conquête spatiale a permis un bond en avant très important dans le domaine de la technologie, voici quelques exemples de matériaux ou de techniques dérivés des recherches liées à l’espace :
▪    Le développement des satellites a permis l’essor ou un nouvel essor de certains services :
-    la téléphonie mobile

-    la météo

-    le guidage automobile par GPS

-    les centaines de chaînes TV

-    la balise de détresse Cospas-Sarsat qui équipe 600 000 balises dans le monde

▪    La couverture de survie (origine : 1960, film plastique aluminé en mylar chargé de réfléchir les ondes radio sur le ballon satellite Echo 1)

▪    Le textile ignifugé: origine : textile pare-flamme en fibre de kevlar qui protège contre les effets calorifiques du rayonnement thermique

▪    Le coussin gonflable de sécurité (origine : système inventé et mis au point dans le cadre du développement des accéléromètres spatiaux alors qu’en parallèle, les industriels de l’automobile faisaient leurs expérimentations)

▪    En médecine : l’imagerie médicale ( origine : l’imagerie spatiale a contribué à l’évolution des images médicales de type RMN et IRM )

▪    Les couches-culottes ( origine : les premiers spationautes revêtaient des combinaisons incluant des matériaux absorbants pour satisfaire leurs besoins naturels)

▪    Le revêtement des poêles ( origine : matériau destiné à protéger les satellites des chocs de l’espace; en effet cette matière permet aux éléments extérieurs de glisser)

▪    les matériaux composites sont à l’origine de :

-    Les freins du TGV (origine : composite en carbone-carbone utilisé pour les tuyères des propulseurs d’appoints des fusées)

-    Des fauteuils roulants plus légers (origine : les matériaux composites des satellites)

 

 

Que nous amène l’Espace ?

Image de prévisualisation YouTube

 

 

-Pour ce que nous amènera l’Espace:

 

Coloniser l’espace permettra d’après la NASA de construire et lancer des habitats spatiaux bien plus grands, par exemple avec des matériaux envoyés depuis la Lune ou l’attraction gravitationnelle est 6 fois moindre que sur la Terre à l’aide de catapultes électromagnétiques, ou selon l’US Air Force des vaisseaux beaucoup plus lourds assemblés sur des docks spatiaux. Des études ont montré que des télescopes ou radiotélescopes géants scrutant tout l’Univers pourraient être assemblés sur la Lune permettant des conditions d’observation bien meilleures que sur la Terre

 

En 2001, le site d’actualité de l’espace SPACE.com a demandé aux célèbres physiciens théoriciens Freeman Dyson, J. Richard Gott et Sid Goldstein pour quelles raisons des humains devraient vivre dans l’espace. Leurs réponses étaient:
▪    répandre la vie et sa diversité, l’art, l’intelligence et la beauté dans l’Univers.
▪    assurer la survie de l’espèce humaine en cas de catastrophe naturelle ou humaine mondiale (guerre nucléaire ou essai nucléaire de la bombe H de 11 mégatonnes Castle Romeo, 1954).
▪    améliorer l’économie et sauvegarder l’environnement, cela incluant :
-    créer des ressources à partir de centrales solaires orbitales, de l’extraction de sources fissibles sur les astéroïdes et de l’hydrogène qui compose à plus de 90 % l’atmosphère externe de certaines planètes du système solaire.
-    protéger l’environnement terrestre en déplaçant les populations et l’industrie dans l’espace pour limiter leurs impacts sur la Terre.
-    permettre l’accès aux nouveaux loisirs comme le tourisme spatial.
-    importer des ressources inépuisables vers la Terre comme l’hélium 3 sur la Lune pour la fusion nucléaire.

 

Une autre raison importante pour justifier la colonisation de l’espace est l’effort continu d’augmentation des connaissances et des capacités technologiques de l’humanité qui pourrait avantageusement remplacer des compétitions négatives comme la guerre. La Mars Society déclare par exemple :
« Il faut aller sur Mars, parce qu’il s’agit d’un défi formidable à relever. Les civilisations ont besoin de se mesurer à de tels défis pour se développer. La guerre a longtemps joué ce rôle. Il faut trouver maintenant d’autres motifs de dépassement. »

 

 

Commençons par le système solaire:

 

-La station spatiale internationale:

 

Sa construction a commencé en 1998, et permet une présence humaine permanente dans l’espace depuis le 2 novembre 2000. Un des buts principaux de la station est la recherche scientifique dont l’adaptation humaine à l’espace et l’étude des effets d’une absence de gravité prolongée sur le corps humain en vue de futures missions de longue durée.

image10.png

La vie quotidienne à bord de la station a permis d’apprendre beaucoup du quotidien des astronautes dans un tel environnement.
Le projet officiel de la NASA est d’utiliser la station spatiale internationale comme support de ses prochaines missions sur la Lune et Mars.

 

 

-La Lune:

 

http://www.dailymotion.com/video/x9s5mp

 

De part sa proximité, la Lune est un premier pas logique avant Mars puisqu’elle permettrait l’envoi de ravitaillement ou assistance dans un délai raisonnable; avec la station spatiale qui pourrait servir comme relais entre la terre et la Lune.

 

image81.png

 

En plus des dernières compétences accises au sein de la station spatiale internationale, coloniser la lune aidera au perfectionnement d’un système de support de vie de longue durée et autonome indispensable pour la colonisation ou l’exploration spatiale au long terme.
Aussi, grâce à la faible gravité lunaire, l’emploi de fusées ne sera pas nécessaire pour envoyer des objets dans l’espace, elles seront remplacées par des catapultes électromagnétiques beaucoup moins chères.

L’utilisation des ressources minières lunaires et un des objectifs des missions lunaire où plusieurs matériaux de valeur peuvent être trouvés en quantité. Le premier de ces éléments est l’oxygène qui représente environ 42% du régolithe lunaire (fine poussière qui recouvre la surface lunaire). Il est suivi par le silicium, une matière première importante (20%) et le fer (13%) qui permet la production d’acier. Viennent ensuite le bauxite (7%) nécessaire à la production d’aluminium et le titane (1%), présents en quantités bien supérieures à celles trouvées sur Terre.

 

 

Le gouvernement Américain à voté la validation du projet début 2019, en espérant être dans le cadre d’une collaboration internationale pour l’installation d’une base permanente habitée de quatre personnes en 2024.

Et la Chine et l’Inde développent aussi leur propres projets de bases lunaire.
On va remarcher sur la Lune.
http://www.dailymotion.com/video/x9vbh8

 

Comme vous avez pu le voir sur la vidéo précédente; la NASA a mis en chantier une armada de fusées et de vaisseaux spatiaux pour déposer sur la Lune des astronautes américains et européens avant la fin de la prochaine décennie. Cette fois, les astronautes établiront une base permanente dans le cratère Shackleton près du pôle Sud, où ils se succéderont tous les six mois pour bâtir une base, explorer la région en automobile et rechercher de la glace dans le sous-sol. Ce nouveau pas de géant pour l’humanité a pour objectif d’évaluer les ressources de la Lune, et surtout de préparer la colonisation future de Mars et du système solaire.

http://www.dailymotion.com/video/x9z1eb

 

Déjà, ingénieurs et astronautes s’entraînent dans l’île déserte de Devon, dans le Grand Arctique canadien. Depuis deux ans, à Cap Canaveral, on s’affaire autour du vaisseau Orion, successeur des navettes spatiales, et de son lanceur, la nouvelle fusée Ares-I. Un premier essai de la fusée aura lieu en juin 2009. Le premier vol piloté, avec deux astronautes à bord, est prévu pour septembre 2014. La première répétition générale autour de la Lune pourrait avoir lieu en juin 2019 et l’alunissage de quatre astronautes en décembre 2019.

 

 

-Mars:

Mars est la cible privilégiée avec la Lune des futurs projets de colonisation et d’exploration des agences spatiales avec des missions humaines dès les années 2020 par la NASA et des projets de base martienne plusieurs fois étudié.

http://www.dailymotion.com/video/x8e77w

 

 

C’est la planète la plus facile à atteindre depuis la Terre en termes d’énergie et de proximité mais un voyage prend plusieurs mois avec nos lanceurs actuels. Aussi, des projets plus ambitieux permettraient d’écourter considérablement le voyage grâce à un nouveau principe de propulsion spatiale hybride (chimique et électrique) dont son énergie serait tirée principalement d’un réacteur nucléaire.

 

image112.png

 

Dans un premier temps, l’attrait de Mars est scientifique, parce que les chercheurs pensent que la vie extraterrestre a pu exister à un moment de son histoire.
En effet, Mars contient en quantité significative tous les éléments chimiques nécessaires à la vie dont de grandes réserves d’eau principalement à ses pôles.

 

 

Et dans un second temps, la colonisation de Mars pourrait développer une exploitation minière importante en cas ou l’on y trouverait un minerai rare dans son sous-sol.

 

 

Cependant l’atmosphère très ténue de Mars, les basses températures et les radiations élevées imposeront des systèmes de support de vie similaires à ceux pour l’espace avec l’avantage de pouvoir utiliser les ressources locales pour les développer. De plus, les effets à long terme de la faible gravité martienne qui représente un tiers de la gravité terrestre sont inconnus et pourraient rendre impossible le retour sur la Terre d’humains nés sur Mars ou y ayant passé une longue durée comme c’est le cas en impesanteur (l’expérience Lunaire pourrait donc être d’un grand secours afin de palier à ce problème).

 

 

Documentaire sur Mars:

http://www.dailymotion.com/video/x7nq5p

http://www.dailymotion.com/video/x7nqfo

http://www.dailymotion.com/video/x7nqs9

 

 

Un autre documentaire sur Mars:

http://www.dailymotion.com/video/x9vdxk

http://www.dailymotion.com/video/x6hcor

 

 

-D’autres destinations étudiés par la NASA:
Mais le projet Mars n’est pas le seul étudié par les agences spatiales. Europe, Callisto et Ganymède sont les trois plus grandes lunes de Jupiter recouvertes de glace d’eau et des cibles pour des missions habitées de la NASA au très long terme.
-Les futurs vols habités ou habitats spatiaux:

D’après les études théoriques réalisées par Gerard K. O’Neill et la NASA en 1975-1977, des habitats spatiaux situés dans l’espace, appelés colonies spatiales, colonies orbitales ou stations spatiales, pourront servir un jour à accueillir des humains de manière permanente. Ils seront de véritables villes ou mondes autonomes, de taille variable, de plusieurs milliers à plusieurs millions d’individus. Pour O’Neill, ces habitats spatiaux sont la meilleure méthode de colonisation de l’espace, plus viables que la colonisation des planètes. Le principal désavantage des colonies situées dans l’espace est le manque de matières premières qui devront être importées d’autres planètes ou astéroïdes, leur avantage est l’absence de gravité pour des coûts de transport beaucoup moins onéreux. Les habitats spatiaux pourront être situés en orbite terrestre ou sur les points de Lagrange pour être proches de la Terre.
Comparée à d’autres emplacements, l’orbite terrestre possède de nombreux avantages et un inconvénient. Les orbites proches de la Terre peuvent être atteintes en quelques heures alors qu’il faut des jours pour aller sur la Lune et des mois pour atteindre Mars. L’impesanteur rend la construction de colonies relativement plus facile, les astronautes l’ont démontré en déplaçant des satellites de plusieurs tonnes à la main. Enfin la pseudo gravité est contrôlée à n’importe quel niveau selon la rotation de la colonie. Ainsi les zones d’habitation peuvent être à 1g. On se sait pas encore quelle est la gravité minimale pour rester en bonne santé mais 1g permettra assurément une croissance optimale pour les enfants des colons.
image2.png
Une autre possibilité d’emplacements sont les cinq points de Lagrange Terre-Lune. Bien qu’il faille quelques jours pour les atteindre avec les moyens de propulsion actuels, ils bénéficient d’un accès continu à l’énergie solaire à l’exception de rares éclipses. Les 5 points de Lagrange Terre-Soleil n’auront même pas d’éclipse mais seuls L1 et L2 sont atteignables en quelques heures, les autres demandant des mois de voyage mais certains comme L4 ou L5 seraient cependant plus stables. Cependant le fait que les points de Lagrange aient tendance à récolter les poussières et les débris comme les nuages de Kordylewski et requièrent des mesures de stabilisation les rendent moins favorables à l’installation de colonies qu’initialement prévu.
Le concept d’habitats spatiaux géants n’a jamais été développé par la NASA et n’a jamais dépassé l’étude théorique, le besoin d’envoyer un million de tonnes en orbite autour de la Terre en 6 ou 10 ans étant impossible sans un moyen de transport peu coûteux à 55 dollars par kg comme envisagé par l’étude de l’époque avec des développements en navette spatiale de la fusée Saturn V. L’étude avait néanmoins pris en compte tous les paramètres pertinents, y compris des précurseurs comme l’impact sur la couche d’ozone des plus de 2 000 lancements nécessaires.

 

 

-Projets imaginés par d’autres scientifiques:

Titan, la plus grande lune de Saturne, a été désignée par l’astronauticien Robert Zubrin comme une bonne cible pour la colonisation, parce qu’il s’agit de la seule lune dans le système solaire à posséder une atmosphère dense et à être riche en composés carbonés

Cérès, planète naine située dans la ceinture d’astéroïdes, a été désigné comme une base principale idéale pour l’exploitation minière des astéroïdes. Riche en eau sous forme de glace, la théorie d’un océan dans son manteau rend possible la découverte d’une vie extraterrestre et est une matière première potentielle importante pour les futurs colons. Sa localisation stratégique et sa faible gravité rend l’approvisionnement à destination de Mars ou la Lune plus simple et moins cher comme c’est le cas pour les autres astéroïdes.

 

 

 Un bon résumé:
L’aventure spatiale:
http://www.dailymotion.com/video/x8of0t

http://www.dailymotion.com/video/x8ofcu

http://www.dailymotion.com/video/x8ofmz
http://www.dailymotion.com/video/x8ogju

 

Sources: Wikipédia.

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 



Ce site est dédié à la recherche de la vérité et non du sensationnel. ------------------------------------ Et oui, si le phénomène OVNI est avéré comme incontestable, alors l'hypothèse extraterrestre serait la plus probable ce qui situerait l'affaire comme la plus passionnante de toute l'histoire de l'humanité.

D’autres sujets :

Ce site ne traite pas uniquement du phénomène ovni, mais également d'autres sujets importants ou spectaculaires dont certains sont à prendre en considération dans notre société.
novembre 2017
L Ma Me J V S D
« juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Sondage

Comment qualifiez vous ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Auteur:

nico19dumondboudu

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 4 visiteurs en ligne

Notre studio de villard |
LE MONDE DES MYSTERES |
YoshiX's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Par Curiosité / By Curiosity
| michelnet
| le solitaire